Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 24 juillet 2014 Forum pour maigrir
 
 
 Notre programme minceur
Phase 1 / 3 :
Phase protéinée

Phase 2 / 3 :
Phase d'apprentissage

Phase 3 / 3 :
Phase de stabilisation
- Introduction
- Le principe
- Les graisses
- Les Oméga-3
- La gestion des écarts alimentaires
- Son d'avoine et de blé
- L'activité physique
- Que faire si vous reprenez du poids ?
- Vers le Bio ?
- Le régime méditerranéen
- Exemples de recettes

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


NOTRE PROGRAMME MINCEUR, PHASE 3 / 3 : LA PHASE DE STABILISATION

Le régime méditerranéen

 

L’intérêt du régime méditerranéen réside dans un constat simple : les populations méditerranéennes présentent beaucoup moins de maladies cardio-vasculaires, d’obésité et de diabète que les populations du Nord de l’Europe. De nombreux scientifiques ont prouvé que les effets bénéfiques provenaient de l’alimentation et non de façon directe du climat ou de la génétique.

Ce constat est associée à une influence très bénéfique de ce régime sur les maladies cardiovasculaires, cet effet étant attribuable en partie à l’apport important d’oméga-3 issu de l’alimentation méditerranéenne.

L’effet des oméga-3 est surtout conséquent en ce qui concerne les troubles du rythme cardiaques graves mais est aussi en rapport avec une augmentation de la fluidité du sang  et une baisse de la fréquence cardiaque.

Or l’alimentation méditerranéenne est caractérisée par une consommation de produits céréaliers, de légumineuses, d’huile d’olive, de vin, de plantes aromatiques, de légumes et de fruits frais peu caloriques très denses en micronutriments. La viande rouge est consommée en quantité très limitée sauf la viande ovine, de même que le lait et le beurre. Par contre, le poisson ainsi que du fromage et des yaourts sont consommés en quantité importante.

Cette alimentation apporte suffisamment de macro-nutriments à l’organisme (glucides, lipides et protides) et apporte en plus des éléments non énergétiques tels que les fibres, les antioxydants (polyphénols, caroténoides, phytostérols...) et de nombreux micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments).  

En effet, l’alimentation méditerranéenne est essentiellement riche en anti-oxydants qui vont empêcher les radicaux libres d’avoir un effet toxique sur les cellules dont les effets délétères sont responsables de l’apparition de nombreuses pathologies. Les polyphénols sont les antioxydants les plus abondants des aliments et caractérisent les tanins du vin ou du thé.

Les aliments adaptés au régime méditerranéen répondent à un « cahier des charges » de culture et de production et ne comprennent pas de plants issus d’OGM.

Chez les personnes ayant déjà présentés un infarctus du myocarde, le régime méditerranéen a largement fait ses preuves sur la baisse de la mortalité totale et cardiovasculaire. Nous vous encourageons à visualiser le tableau ci-dessous pour vous en persuader :

Nom de l’étude

Nombre de personnes

Durée de l’étude

Résultats

DART

2033

2 ans

- 29% mortalité totale

- 27% mortalité par infarctus

Lyon Diet Heart

605

4 ans

- 68% des décès cardiaques et infarctus du myocarde

GISSI-Prevenzione

11 324

3,5 ans

- 20% mortalité totale

- 30% décès cardiovasculaire

De plus, le régime méditerranéen a également fait ses preuves en termes de baisse de poids et  du taux de cholestérol dans le sang.

Ainsi, les 3 éléments protecteurs qui ressortent clairement du régime méditerranéen sont :

  • La consommation de graisses mono ou poly-insaturées
  • L’augmentation de la consommation en oméga-3
  • L’augmentation de la consommation de fruits, légumes, céréales complètes.

Les inconvénients de ce régime sont : l’intolérance digestive relative et l’odeur désagréable du poisson.

Cette alimentation Méditerranéenne est basée sur :

  • L’abondance de végétaux dont des fruits et légumes frais tous les jours, pains complets, céréales, haricots, légumes et fruits secs
  • Une grande variété d’aliments peu transformés et, là où c’est possible, d’aliments de saison, frais et produits localement
  • Consommation quotidienne de faibles quantités de fromages et yaourts
  • La principale source de matière grasse est représentée par l’huile d’olive et le poissons gras
  • Consommation quelques fois par semaines de quantités faibles à modérées de poissons, de volailles et d’oeufs
  • Consommation de viande rouge quelques fois par mois uniquement
  • Consommation modérée de vin rouge et une consommation normale et régulière d’eau
  • Pratique d’une activité physique régulière

Vous devez également savoir que la chaleur liée au climat méditerranéen n’est sans doute pas tout à fait étrangère à l’alimentation méditerranéenne. En effet, il n’est pas très évident de manger en trop grande quantité lorsque la température dépasse 35°C, surtout lorsqu’il s’agit d’aliments à haute densité nutritionnelle ou calorique !

En effet, tout est également une histoire de portion alimentaire et d’exercice physique, les crétois étant des gens plutôt peu soumis aux graisses alimentaires et très actifs physiquement, notamment pour récolter leur nourriture. Finalement, en étant un peu excessif, nous nous apercevons que leur mode de vie et leur alimentation peut se rapprocher de celle de l’époque paléolithique !

En tout état de cause, l’alimentation méditerranéenne stricte répond à des normes de qualité qui ne sont pas celles de l’alimentation en générale (alimentation industrielle) mais se rapproche plus de l’alimentation « biologique ».

Vers le Bio ?
 
  Le saviez-vous ?
Les fibres ont la particularité de ne pas être digérées, de "capturer" le sucre et les graisses dans le tube digestif mais aussi de "remplir" l’estomac, ce qui induit une sensation de satiété et évite donc les prises alimentaires trop répétées.
Les fibres
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 27 novembre 2011        
      © 2014 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale