Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   samedi 21 octobre 2017 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
Perte de poids & coeur
L'activité physique
- Aspect protecteur
- Influence sur les facteurs de risque
- Influence sur la répartition en graisses
- Influence sur la perte de poids
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


ACTIVITE PHYSIQUE ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

L’activité physique peut être définie comme « tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques, entraînant une augmentation de la dépense énergétique par rapport à la dépense énergétique de repos ».

Aspect protecteur : L’activité physique, une protection pour votre santé !

 

De nombreuses études ont pu mettre en évidence un effet extrêmement bénéfique de l’activité physique sur la mortalité toutes causes confondues et en particulier sur la mortalité cardiovasculaire.

Ainsi, par rapport à un sujet sportif, un sujet sédentaire a un risque de mortalité globale de 1,5 à 2 fois plus élevé. Concernant le risque cardiovasculaire, le principal effet bénéfique de la pratique de l’activité sportive est surtout observé au niveau des maladies des artères du cœur (les artères coronaires et infarctus du myocarde) plus qu’au niveau des artères du cerveau (accidents vasculaires cérébraux).

L’inactivité physique entraîne une augmentation de survenue des maladies des artères du cœur qui peut être doublé par rapport à des personnes qui pratiquent une activité sportive.

Une étude réalisée à partir d’une population d’infirmière a permis de montrer que la réalisation d’une marche quotidienne correspondant à 2,5 heures par semaines permettait de réduire de 30 à 40% le risque de survenue d’une maladie des artères du cœur (un infarctus du myocarde en l’occurrence).

Il a même été démontré que l’effet bénéfique de l’activité physique sur la mortalité cardiovasculaire est corrélé à l’intensité de la dépense calorique : plus elle est importante et plus la mortalité est faible.Les sujets les plus sportifs semblent par ailleurs avoir la meilleur protection cardiovasculaire.

Dans une étude internationale publiée en 2004 (étude « Interheart ») réalisée à partir d’une population de 30 000 personnes et concernant l’influence des facteurs de risque cardiovasculaires sur l’infarctus du myocarde, le sport apparaît très nettement protecteur, quel que soit le sexe et l’âge. Le bénéfice de la pratique d’une activité physique est aussi important que celui qui peut être obtenu par l’arrêt du tabac chez un fumeur.

De nombreuses études montrent par ailleurs que la durée de l’effort a plus d’importance que l’intensité et doit donc être favorisée. Les efforts aérobies prolongés (faisant intervenir la respiration de manière importante) comme la marche et le vélo par exemple, sont donc vivement conseillés.

Certains auteurs ont même proposé d’inclure l’inactivité physique comme un facteur de risque cardiovasculaire, au même titre que le tabac par exemple.

La pratique de l’activité physique a un effet sur la structure des vaisseaux artériels en limitant le phénomène d’athérosclérose : en effet, une étude montre clairement que la progression de l’athérosclérose au niveau des artères carotides (les artères localisées au niveau du cou) est nettement ralentie chez les sujets pratiquants du sport régulièrement.

La pratique de l’exercice physique est extrêmement intéressante pour l’organisme car elle entraîne une diminution du taux de cholestérol dans le sang, améliore la sensibilité à l’insuline et donc diminue le taux de sucre dans le sang, diminue l’inflammation et abaisse la pression artérielle.

Perte de poids & coeur : effets cliniques
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2017 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale