Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   vendredi 19 décembre 2014 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
- Introduction
- Définition
- L'obésité en chiffres
- Surpoids et maladies cardio-vasculaires
- Les mécanismes
- Les facteurs favorisants
- Complications médicales
- Prise en charge médicale de l'obésité
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


LE SURPOIDS : SURPOIDS ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

Surpoids, obésité et risque cardiovasculaire
Le risque cardiovasculaire lié à une obésité ou un surpoids « abdominal »
Les mécanismes physiopathologiques du surpoids ou de l’obésité abdominale

Surpoids, obésité et risque cardiovasculaire

 

Comme nous l’avons décrit dans les autres chapitres, le surpoids et l’obésité sont largement responsables d’une augmentation du risque cardiovasculaire.

Leur impact sur les maladies cardiovasculaire est à la fois direct, lié à l’augmentation de poids, mais aussi indirect, lié à l’apparition de facteurs de risques cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle, l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang ou le diabète.

L’impact de ces facteurs de risques cardiovasculaire est décrit dans de nombreuses études et vous pourrez trouver de nombreux renseignements sur le site e-Cardiologie.

Mais le surpoids en lui-même peut constituer un risque cardiovasculaire, en particulier lorsqu’il existe une infiltration de graisses au niveau des viscères. Ces données ont été confirmées par l’étude américaine de Framingham qui est toujours en cours de réalisation depuis plus de 50 ans.

En effet, le surpoids est souvent le résultat d’une production graisseuse, qui peut s’accumuler sous la peau (dans les tissus sous cutanés) mais aussi dans les viscères et en particulier au niveau de l’abdomen.

Alors que l’accumulation de graisses sous la peau ne constitue pas un risque direct cardiovasculaire, l’obésité liée à une infiltration de graisse viscérale représente un réel danger pour votre système cardiovasculaire.

Le tableau suivant représente le risque de survenue d’infarctus du myocarde lié à l’obésité :

Indice de masse corporelle (kg/m2)
Facteur multiplicateur du risque cardiaque
21
1
23-25
1,46
25-29
2,06
> 29
3,56

L'obésité en chiffre : le modèle français
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 27 novembre 2011        
      © 2014 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale