Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   lundi 11 décembre 2017 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
- Introduction
- Définition
- L'obésité en chiffres
- Surpoids et maladies cardio-vasculaires
- Les mécanismes
- Les facteurs favorisants
- Complications médicales
- Prise en charge médicale de l'obésité
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


LE SURPOIDS : LA PRISE EN CHARGE DU SURPOIDS ET DE L’OBESITE

L’évaluation réalisée par le médecin, les examens biologiques
Quels vont être les objectifs à atteindre ?
Quels sont les moyens médicaux dont nous disposons pour lutter contre l’obésité ?
           - Introduction
           - La pratique de l’activité physique
           - Le régime alimentaire
           - L’aide psychologique
           - Les médicaments « anti-obésité »
           - Le traitement chirurgical

Quels sont les moyens médicaux dont nous disposons pour lutter contre l’obésité ?

Le traitement chirurgical

Ce traitement se justifie par rapport au relatif échec du traitement médical lié au régime et au caractère morbide représenté par l’obésité.

Son but est de réduire la capacité d’accueil des aliments dans l’estomac à 60 ml, ce qui correspond à un demi verre d’eau ou un demi yaourt.

Ainsi, cette chirurgie entraîne une baisse du poids du fait de la mauvaise tolérance à l’ingestion alimentaire et à la genèse de douleurs et possiblement de vomissements suite à une ingestion trop importante d’aliments.

Les différents types d’interventions chirurgicales sont les suivants :

  • Les gastroplasties : le principe de cette chirurgie consiste à réduire la taille de l’estomac,

  •  
    L’anneau gastrique : consiste à mettre en place une structure creuse, gonflable, autour de la partie haute de l’estomac, dont le but est de limiter la capacité de l’estomac. Cet anneau est relié à une poche placée sous la peau, dans laquelle il est possible d’injecter du liquide dans le but de « gonfler » l’anneau ce qui permet ainsi de fermer un peu plus l’orifice de l’estomac,

  • Le « court-circuit » gastrique : consiste à réaliser une connexion entre la partie haute de l’estomac et le tube digestif (le jejunum) ce qui a pour conséquence de fermer totalement l’accès des aliments à l’estomac et évite le passage par le duodenum et les sécrétions d’enzymes digestives émises par le pancréas et la vésicule biliaire.

Ces intervention peuvent se dérouler avec des caméras (laparoscopie) ou sous forme d’une chirurgie conventionnelle par ouverture au bistouri (laparotomie). La chirurgie sous laparoscopie est moins à risque que celle sous laparotomie (lâchage de suture, infection locale et générale, phlébite et embolie pulmonaire en particulier).

- Quel est le temps opératoire ?

  • Gastroplasties : de 50 à 90 minutes
  • Anneau gastrique : 70 à 100 minutes
  • Court-circuit de l’estomac : 80 à 110 minutes

Au bout de combien de temps après l’intervention est-il possible de manger ?

La réponse à cette question dépend de la technique utilisée pour l’intervention : après laparoscopie : 2 à 4 jours et après laparotomie : 3 à 5 jours.

L’alitement doit être le plus court possible de manière à éviter l’apparition d’une phlébite, qui sera prévenue par l’administration d’un traitement anti-coagulant.

Quelles sont les complications de ces techniques ?

Elles sont comprises, en moyenne, entre 2 et 10% :

  • Infection : 2%
  • Migration de l’anneau : 1 à 4%
  • Lâchage de suture : 1 à 5%
  • Perforation de l’estomac : 1 à 3%
  • Hémorragie de l’estomac : 1%
  • Dilatation de l’œsophage : 1%
  • Reflux gastro-oesophagien : 2 à 6%

Il est très important de savoir que du fait de la réduction de taille de l’estomac, de 40 à 75% des sujets vont présenter des vomissements au moins une fois par semaine durant plusieurs mois.

La mortalité totale de ces techniques est de l’ordre de 1%.

- Quels sont les résultats sur la perte de poids ?

Les résultats à 3 ans sont les suivants :

  • Anneau gastrique ou gastroplastie : perte de 20 à 30 kg
  • Court-circuit de l’estomac : perte de 30 à 40 kg

- Quels sont les risques concernant la réduction de la prise alimentaire ?

Globalement, beaucoup de sujets adoptent après ce type de chirurgie une alimentation relativement pauvre en protéine car les aliments comme le poisson ou la viande ont du mal « à passer ». De plus, les apports en vitamines anti-oxydantes et en fibres sont abaissés du fait de la réduction de la consommation de légumes et de fruits.

- Quels sont les résultats à plus long terme ?

Le volume de la poche gastrique a tendance à augmenter  ce qui fait qu’au bout de 5 ans un tiers environ des sujets reprennent du poids.

De plus, un sujet sur six ou sept reprend la totalité de son poids perdu, au bout de 10 ans, en particulier pour la pose de l’anneau gastrique.

Les médicaments anti-obésité
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2017 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale