Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 21 novembre 2019
 
 
 Ce que nous mangeons
Ce que nous mangions
Catégories d'aliments
Besoins énergétiques
Les protéines
Les matières grasses
Le sucre
Le sel
Les fibres
Les minéraux
Les vitamines
- Généralités
- Vitamine A
- Vitamine B1
- Vitamine B2
- Vitamine B3
- Vitamine B5
- Vitamine B6
- Vitamine B8
- Vitamine B9
- Vitamine B12
- Vitamine C
- Vitamine D
- Vitamine E
- Vitamine K

  Partager


 
 
   


LES VITAMINES

La vitamine E (liposoluble - soluble dans les graisses)

- Quel est le rôle de la vitamine E au niveau de l’organisme ?

La vitamine E a principalement un rôle biologique au niveau des membranes cellulaire, qui sont essentiellement constituées de graisses (cholestérol en particulier) sensibles au phénomène d’oxydation. Leur rôle est donc mixte à ce niveau : d’une part elle possède un effet oxydant, en protégeant ces graisses et d’autre part elle participe à la structure même de la membrane.

Elle agit également sur les éléments présents dans le sang (globules rouges et plaquettes en particulier) car elle protège les globules rouges et limite l’agrégation des plaquettes. De ce fait, elle évite la survenue de caillot au niveau des veines et des artères et prévient donc la survenue d’accident embolique (en particulier cérébral).

D’autre part, la vitamine E intervient au niveau de la réaction enzymatique ainsi que de la production d’énergie par la mitochondrie, qui est en quelque sorte la « centrale énergétique » de la cellule.

 

- Quels sont les principales sources alimentaires en vitamine E ?

L’huile de germe de blé est de loin le plus grand pourvoyeur en vitamine E, devant l’huile de tournesol, les autres huiles végétales et la margarine. La consommation de matières grasses essentiellement végétales, de fruits et de légumes assure environ 70% des apports en vitamine E.

- Comment se manifeste une carence en vitamine E ?

Les principaux signes caractérisant une carence en vitamine E sont biologiques, avec apparition d’une anémie (diminution du taux d’hémoglobine dans le sang), d’une augmentation de la coagulation dans le sang et du taux de bilirubine.

Les signes cliniques sont dominés par des symptômes neurologiques (diminution des réflexes et de la sensibilité profonde) dans le cadre d’une atteinte de plusieurs nerfs (polyneuropathie), ou encore des signes neurologiques « centraux » ( trouble de la motricité oculaire) ou d’atteinte du cervelet. Des symptômes  musculaires peuvent également être perçus, sous forme de faiblesse musculaire faisant parfois évoquer une myopathie.

Plus rarement, une atteinte de la rétine peut être observée.

La carence sera détectée sur des dosages biologiques directs dans le sang ou à l’aide d’explorations fonctionnelles indirectes

- Quelles sont les causes de carence en vitamine E ?

Mis à part la carence liée à un défaut d’apport alimentaire en vitamine E, différentes maladies peuvent être impliquées :

  • Les maladies de l’appareil digestif : maladies de la vésicule biliaire, du pancréas (mucoviscidose en particulier), la malabsorption digestive (chirurgie de l’estomac par exemple, maladie de Crohn).
  • Les maladies génétiques
  • L’alcoolisme, du fait de l’apparition d’une cirrhose et d’une atteinte du pancréas
La vitamine D
 
  Le saviez-vous ?
Le poids normal "strict" n’existe pas mais un "intervalle de poids" doit plutôt être considéré car, nous le savons bien, notre poids n’est jamais strictement le même au cours du temps. Certaines tables dites de "référence" ont pu être établies et donnent un reflet fidèle de ce qu’est le poids "normal".
Le poids idéal
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2019 PL HL     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale