Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 21 novembre 2019
 
 
 Bases de notre méthode
Introduction
Les règles de base
Indicateurs nutritionnels
Principes alimentaires
Les nouveaux aliments
L'index glycémique

  Partager


 
 
   


BASES DE NOTRE METHODE : INDICATEURS NUTRITIONNELS.
MODIFICATION DES CARACTERISTIQUES DIETETIQUES DE NOTRE ALIMENTATION DUE A L’APPARITION DE NOUVEAUX ALIMENTS

Présentation
La charge glycémique (et l’index glycémique)
La composition en acides gras
La composition en macro-nutriments
La densité en micro-nutriments
Modification de l’acidité au niveau du sang
Apport de sodium et de potassium
Le contenu en fibres

Modification de l’acidité au niveau du sang

Tout aliment qui est absorbé sera digéré et assimilé par l’intestin et modifiera l’acidité du sang (son PH). Si l’aliment entraîne une libération de bicarbonate dans le sang, alors son PH augmente et le sang est donc moins acide (on dit alors qu’il est « basique » par analogie à la base). Par contre, si cet aliment est responsable de la libération d’ion H+ alors le PH va baisser ce qui rend le sang acide.

Du temps paléolithique, les aliments ingérés augmentaient le PH du sang ce qui rendait le sang moins acide. Aujourd’hui, de nombreuses études ont montré qu’une alimentation de ce type a un effet protecteur sur l’hypertension artérielle, l’asthme, l’insuffisance rénale, et les calculs rénaux.

Les aliments sont classés dans le tableau ci-dessous en fonction de leur pouvoir sur l’acidification du sang.

Aliments responsables d’une acidification du sang

Aliments produisant des « bases » luttant contre l’acidification du sang

Poisson

Viande

Œuf

Crustacés

Fromage

Lait

Fruits frais

Champignon

Racines

légumes

graines

Or, l’alimentation moderne repose sur la consommation d’aliments qui induisent principalement une acidité du sang. Ceci est particulièrement vrai pour les populations nord-américaines.

La densité en micro-nutriments
 
  Le saviez-vous ?
Une étude très intéressante, réalisée auprès de 74 personnes durant 16 mois, a démontré une baisse de poids induite par la pratique de l’activité physique (- 5 kg en moyenne chez les hommes et les femmes), alors que le régime alimentaire était le même tout le long de l’étude.
L'activité physique
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2019 PL HL     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale