Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 21 novembre 2019
 
 
 Bases de notre méthode
Introduction
Les règles de base
Indicateurs nutritionnels
Principes alimentaires
Les nouveaux aliments
L'index glycémique

  Partager


 
 
   


BASES DE NOTRE METHODE : INDICATEURS NUTRITIONNELS.
MODIFICATION DES CARACTERISTIQUES DIETETIQUES DE NOTRE ALIMENTATION DUE A L’APPARITION DE NOUVEAUX ALIMENTS

Présentation
La charge glycémique (et l’index glycémique)
La composition en acides gras
La composition en macro-nutriments
La densité en micro-nutriments
Modification de l’acidité au niveau du sang
Apport de sodium et de potassium
Le contenu en fibres

La composition en macro-nutriments

Les macro-nutriments sont constitués par les glucides (hydrate de carbone, les sucres), les lipides (les graisses) et les protides (nutriments de « structure »).

Les recommandations médicales actuelles pour réduire le risque d’accident cardiovasculaire reposent sur la répartition suivante, en termes d’énergie quotidienne : 55-60% de glucides, 30% de lipides et 15% de protides. Cependant, cette répartition énergétique quotidienne peut être variable en fonction du lieu de vie par exemple ou encore des caractéristiques physiologiques de chaque individu.

L’administration d’un régime protéiné avec baisse d’apport en sucre permet d’abaisser le taux de cholestérol dans le sang, ce qui contribue à améliorer le pronostic cardiovasculaire. De plus, ces régimes hyper-protéinés permettent d’améliorer le métabolisme des sujets présentant un diabète, principalement en améliorant la sensibilité à l’insuline et en favorisant le développement musculaire.

Ces régimes ont montré leur efficacité sur la prévention des maladies cardiovasculaires en général et de l’infarctus du myocarde en particulier au travers une étude réalisée chez 80 082 femmes.

De plus, les régimes hyper-protéinés visant à lutter contre l’obésité ont prouvé leur efficacité en terme de perte de poids et de maintient de cette perte de poids.

La composition en acides gras
 
  Le saviez-vous ?
Une étude très intéressante, réalisée auprès de 74 personnes durant 16 mois, a démontré une baisse de poids induite par la pratique de l’activité physique (- 5 kg en moyenne chez les hommes et les femmes), alors que le régime alimentaire était le même tout le long de l’étude.
L'activité physique
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2019 PL HL     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale