Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 21 novembre 2019
 
 
 Notre programme minceur
Phase 1 / 3 :
Phase protéinée

Phase 2 / 3 :
Phase d'apprentissage
- Introduction
- Aliments à contrôler
- Aliments compatibles
- Détail par repas
- Les portions alimentaires
- L'activité physique
- Durée
- En résumé
- Exemples de recettes

Phase 3 / 3 :
Phase de stabilisation

  Partager


 
 
   


NOTRE PROGRAMME MINCEUR, PHASE 2 / 3 : PHASE D'APPRENTISSAGE
LES ALIMENTS A CONTROLER

Les céréales
Le maïs
Le pain
Les pommes de terre
Les pâtes
Le riz
Le sucre
Les graisses
Les carottes
Les légumes
Les fruits
L'eau
La bière
Le café
Le thé
Les jus de fruits
Le vin

Les pâtes

 

Les pâtes, un aliment intéressant... et qui s’intègre parfaitement dans une alimentation équilibrée, associé à l’existence d’autres aliments.

Vous devez savoir que les pâtes sont constituées (en France) essentiellement de blé dur, riche en fibres et en glucides complexes. Ainsi, leur index glycémique est relativement bas (45) et dépend du temps de cuisson des pâtes : plus il est court et plus l’index glycémique est bas. De même, les pâtes complètes ont un index glycémique inférieur à celui des pâtes blanches bien cuites (40 versus 50).

Je vous conseille plutôt de manger des pâtes complètes à la place des pâtes blanches car leur contenu en fibres est plus important, ce qui va réduire la concentration de glucose dans le sang et ainsi limiter la fabrication d’insuline par le pancréas.

C’est l’accompagnement qui présente le plus de danger : très souvent, nous sommes tentés de mélanger nos pâtes avec du beurre, du gruyère, des sauces riches en graisses... C’est une erreur, car cela peut nuire aux propriétés nutritionnelles séduisantes des pâtes, y compris des pâtes aux œufs.

Afin de diminuer l’index glycémique, je vous conseille après la cuisson de vos pâtes de les rincer à l’eau chaude de manière à éliminer l’amidon et à éviter qu’elles ne collent. Et pour l’accompagnement, avez-vous pensé au parmesan ? Vous devriez, car indiscutablement le parmesan est plus fort que le gruyère ce qui vous incite à en mettre moins dans vos pâtes !

Pour les tomates et autres accompagnements, je vous conseille d’utiliser des produits frais que vous faites réchauffer alors que les sauces doivent être allégées en les diluant dans un peu d’eau. Concernant l’apport en protéines, vous pouvez remplacer la viande par du poisson ou des fruits de mer. N’hésitez pas à faire revenir quelques légumes frais qui seront associés à vos pâtes !

N’oubliez pas que les pâtes peuvent également être consommées en salade, froides, accompagnées de tomates et salade verte par exemple. Cela est d’autant meilleur que l’index glycémique des pâtes s’abaisse du fait de leur refroidissement.

L’apport calorique d’un plat de pâtes est globalement de 200 calories pour 200 grammes, auxquelles il convient bien sûr d’ajouter les calories apportées par la garniture.

Les pommes de terre
 
  Le saviez-vous ?
Les fibres ont la particularité de ne pas être digérées, de "capturer" le sucre et les graisses dans le tube digestif mais aussi de "remplir" l’estomac, ce qui induit une sensation de satiété et évite donc les prises alimentaires trop répétées.
Les fibres
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2019 PL HL     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale