Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   dimanche 16 décembre 2018 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


QUEL EST VOTRE COMPORTEMENT FACE AUX ALIMENTS ?

Introduction
Le comportement d’ingestion
Plaisir et préférences alimentaires
Des besoins fluctuants
Centre de décision et conditionnement alimentaire
Apprentissage alimentaire : acquisition des symboliques alimentaires
Conclusion

Centre de décision et conditionnement alimentaire

- Le centre de décision

C’est l’hypothalamus latéral qui reçoit directement ou indirectement des informations portant sur :

  • Etat métabolique (glycémie, réserves adipeuses, état de distension gastrique)
  • Etat de l’environnement (présence de l‘aliment, nature, symbolique alimentaire)
  • Etat psychologique (anxiété..)

- Le conditionnement alimentaire

Il est facilité par :

  • Nouveau stimulus (goût très rare)
  • Stimulus de forte intensité (goût très fort)
  • Délai court entre la stimulation sensorielle et effets post-ingestifs
  • Effets post ingestifs de forte intensité, longue durée

Le conditionnement d’une aversion ne nécessite qu’une seule association. Elle est indépendante de la pensée rationnelle.

La symbolique ou la fausse croyance alimentaire est issue d’une dépendance d’un aliment à une pensée rationnelle et/ou à une émotion. Par exemple : "je suis énervé, le chocolat va me calmer." ou "Pour réussir mon bac, je dois manger du poisson".

- Le rôle de l’environnement dans l’acquisition des préférences alimentaires

L'expérience post-natale immédiate peut déterminer des biais préférentiels durables.

  • L'alimentation de la mère influence la composition du lait maternel,
  • Entre 0 et 6 mois : préférence pour le sucré,
  • L’enfant de 6 mois préfère ce qu’il a connu,
  • L'enfant de 2 à 3 ans préfère les aliments énergétiques, onctueux, d’origine animale et riche en amidon.
Des besoins fluctuants
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2018 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale