Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   dimanche 16 décembre 2018 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
- L'alimentation
- Les fibres
- Les régimes
- Les matières grasses
- Diététique, sport et hypertension artérielle
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


NUTRITION & COEUR

Fibres et protection cardiovasculaire

 

De nombreuses études ont pu mettre en évidence une diminution de la survenue de maladies cardiovasculaires chez les sujets dont l’alimentation est riche en fibres.

Or, les principaux effets liés à la consommation de fibres reposent sur la réduction du mauvais cholestérol dans le sang (le LDL-cholestérol) mais aussi à leur capacité à limiter la fabrication de l’insuline.

Dans ce contexte les fibres solubles semblent les plus efficaces.

De plus, une alimentation riche en fibres induit une baisse de l’inflammation dans le sang, ce qui limite le développement de plaque d’athérome dans les artères.

De plus, la consommation régulière de fibres diminue le taux de sucre dans le sang et retarde la fabrication de l’insuline par le pancréas.

De plus, les fibres possèdent un effet persistant puisque même 4 heures après l’absorption de fibres le taux de sucre dans le sang et la fabrication d’insuline sont retardés et limités. Cet effet est plus observé avec les fibres solubles.

Un régime riche en fibre a également montré une baisse de la pression artérielle et favorise la fluidification du sang.

- Effet de la consommation de fibres sur l’obésité

Une étude réalisée chez plus de 70 000 femmes américaines à mis en évidence l’influence bénéfique de la consommation de fibres sur le ralentissement de la prise de poids au cours des 12 années de l’étude. Cet effet bénéfique des fibres est d’autant plus important que leur consommation est élevée et que le surpoids est important. Cette étude conclue, sur une période de 12 ans, que les femmes qui consomment une quantité importante de fibres ont deux fois moins de risque de devenir obèse en comparaison avec celles qui consomment peu de fibre.

En fait, l’apport de fibres est souvent associé à la consommation d’aliments à faible indexglycémique, qui, associée à une sensation de satiété, favorise la diminution du poids.

De plus, l’absorption concomitante de fibres avec un autre aliment, lors d’un repas, entraîne une diminution de l’index glycémique de cet autre aliment et augmente le temps d’absorption des aliments au niveau de l’appareil digestif.

Enfin, le fait qu’un régime pauvre en fibres soit responsable d’une augmentation de la fabrication d’insuline constitue une autre approche pour expliquer une augmentation de poids chez les sujets mangeant peu de fibre.

En effet, la consommation de fibres est associée à une augmentation de la sensibilité à l’insuline ce qui induit une baisse du taux de sucre dans le sang et protège le pancréas d’une fabrication trop importante d’insuline.

Alimentation et maladies des artères et du coeur
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2018 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale