Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   dimanche 16 décembre 2018 Forum pour maigrir
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
- L'alimentation
- Les fibres
- Les régimes
- Les matières grasses
- Diététique, sport et hypertension artérielle
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


  Newsletter
Trucs pour maigrir, informations sur la nutrition...

Mon adresse e-mail :





 
 
   


NUTRITION & COEUR : MATIERES GRASSES ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

Quel est l’effet de la baisse du taux de cholestérol sur les maladies cardiovasculaires ?
Quels sont les valeurs normales de concentration de cholestérol dans le sang ?
Cas particulier des Omega-3
           - Présentation
           - Problème de l’utilisation des Oméga-3 dans l’organisme
           - Oméga-3 et prévention cardiovasculaire
           - Pourquoi les Oméga-3 sont-ils si importants dans la physiologie humaine ?
           - Quels sont les effets des Oméga-3 sur le cœur et les vaisseaux ?
           - Effets des régimes riches en Oméga-3 sur les maladies cardiovasculaires

Cas particulier des Oméga-3

- Effets des régimes riches en Oméga-3 sur les maladies cardiovasculaires

 

Comme nous l’avons précédemment mentionné, les acides gras saturés doivent impérativement être évités. Pour cela, il est important de connaître les aliments les plus pourvoyeurs de ces acides gras saturés : la viande grasse, le fromage, les aliments préparés en friture, le lait, la margarine et le beurre. Or, nous pouvons constater que ces aliments sont d’apparition relativement récente dans la nutrition des hommes (depuis 200 ans environ) et sont principalement le fait de l’industrialisation.

Aujourd’hui, le rapport oméga-6/oméga-3 est de 10/1 à 20/1 alors qu’il était de 2/1  du temps de l’ère paléolithique. L’invention de l’hydrogénation des graisses végétales en 1897 a permis le développement de la margarine mais a également introduit une nouvelle forme d’acide gras qui est responsable d’une élévation du mauvais cholestérol dans le sang et d’une augmentation du risque cardiovasculaire (les acides « trans »).

Les études épidémiologiques relatives à la consommation d’aliments contenant une concentration élevée d’oméga-3, comme le poisson, ont clairement démontré que ces aliments étaient responsables d’une baisse de la survenue de maladies des artères du cœur.

Ainsi, il a pu être mis en évidence qu’une personne qui consomme en moyenne entre 30 et 35 grammes de poisson par jour à moitié moins de risque de développer une maladie cardiovasculaire comparativement à une personne qui mange rarement du poisson.

De plus, l’efficacité de cette alimentation sur la baisse des maladies coronariennes semblent plus efficace chez les personnes qui présentent un risque cardiovasculaire élevé et notamment un surpoids.

L’effet des oméga-3 est indépendant des autres facteurs de risque cardiovasculaires mais semble un peu moins efficace sur la survenue des accidents vasculaires cérébraux.

Le régime riche en poisson est également très intéressant chez les personnes ayant déjà présenté un accident coronarien puisque les études montrent clairement une réduction de 20% des évènements cardiovasculaires et de l’ordre de 30% pour la mortalité cardiovasculaire au profit des personnes qui ont une alimentation riche en oméga-3.

Cette baisse de la mortalité cardiovasculaire est essentiellement attribuée à la baisse de la mortalité subite cardiovasculaire, principalement liée à l’apparition d’arythmie.

Avec un moindre impact positif par rapport à la survenue d’infarctus du myocarde, la consommation alimentaire d’omega-3 présente également un intérêt dans la protection contre la survenue des accidents vasculaires cérébraux bien que leur effets sur cette pathologie soit moins bien mis en évidence.


Effets des Oméga-3 sur le coeur et les vaisseaux
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2018 Viviali     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale