Maigrir en mangeant : Comment maigrir sans régime
   
   jeudi 21 novembre 2019
 
 
 Le surpoids et les artères
Comportement alimentaire
Le poids normal
Le surpoids
L'athérosclérose
Nutrition & coeur
- L'alimentation
- Les fibres
- Les régimes
- Les matières grasses
- Diététique, sport et hypertension artérielle
Perte de poids & coeur
L'activité physique
Les maladies cardio-vasculaires

  Partager


 
 
   


NUTRITION & COEUR, LES REGIMES : Comment expliquer l'influence des régimes sur le poids et la survenue de maladies cardiovasculaires ?

Le régime à faible consommation d’hydrate de carbone
Les régimes basés sur les index glycémiques
Le régime pauvre en graisses
Le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen

 

Le régime méditerranéen est caractérisé par :

  • une alimentation à base de plantes : fruits, végétaux, céréales complètes, pomme de terre, légumes secs
  • Une consommation de produits locaux frais de saison, notamment les fruits
  • Une cuisson et un assaisonnement à l’huile d’olive, parfois mélangé avec des huiles poly-insaturées
  • Une consommation de fromage ou yaourts en quantité raisonnable
  • Une consommation plusieurs fois par semaine de poisson, d’œufs, de poulet et de desserts fruités
  • Une consommation 3 ou 4 fois par mois seulement de viande rouge
  • Une consommation importante d’eau et modérée de vin rouge.

- Effet sur le poids, le cholestérol et les oméga-3

Le régime méditerranéen a démontré son efficacité en terme de réduction du poids, cette réduction étant associée à une influence très bénéfique de ce régime sur les maladies cardiovasculaires.

Cet effet est partiellement attribuable à l’apport important d’oméga-3 issue de l’alimentation méditerranéenne. L’effet de ces oméga-3 est surtout conséquent en ce qui concerne la prévention des troubles du rythmes cardiaques gravesmais est aussi en rapport avec une augmentation de la fluidité du sang et la baisse de la fréquence cardiaque.

Chez les personnes ayant déjà présentés un infarctus du myocarde, le régime méditerranéen a largement fait ses preuves sur la baisse de la mortalité totale et cardiovasculaire. Nous vous encourageons à visualiser le tableau ci-dessous pour vous en persuader :

Etude
Nombre de personnes
Durée de l’étude
Résultats
DART
2033
2 ans
- 29% mortalité totale
- 27% mortalité par infarctus
Lyon Diet Heart
605
4 ans
- 68% des décès cardiaques et infarctus du myocarde
GISSI-Prevenzione
11 324
3,5 ans
- 20% mortalité totale
- 30% décès cardiovasculaire

De plus, le régime méditerranéen a également fait ses preuves en termes de baisse de poids et du taux de cholestérol dans le sang (en particulier de mauvais cholestérol).

- Apport d’anti-oxydants

Les fruits et les légumes constituent une source importante d’anti-oxydants, or quelques études ont démontré qu’une alimentation pauvre en anti-oxydant pouvait être associée à une augmentation du taux de survenue de maladies cardiovasculaires

Ainsi, les recommandations actuelles préconisent la consommation d’au minimum 5 fruits ou légumes par jour, ce qui permet d’augmenter de manière importante de taux d’antioxydants dans le sang après une période d’uniquement 14 semaines !

Pour information, les antioxydants analysés dans les études médicales sont les suivants: Vitamine E, C, thiamine, Riboflavine, Niacine, vitamine B6, folate, béta-carotène, manganèse, chromium, zinc, magnesium et selenium.

Cependant, il est important de savoir qu’à ce jour aucune étude scientifique n’a montré un intérêt lié à l’administration de supplément en anti-oxydants pour lutter contre les maladies cardiovasculaires.

L’efficacité du régime méditerranéen sur les maladies cardiovasculaires pourrait également s’expliquer par l’apports important de polyphénols flavonoides qui sont également de puissants anti-oxydants.

Ces flavanoïdes sont essentiellement contenus dans des aliments tels que les pommes, les oignons mais aussi le thé, le café et surtout le vin rouge. Pour ce dernier, bien que l’alcool en tant que tel puisse expliquer un intérêt pour le système cardiovasculaire, il apparaît clair que l’apport des polyphénols n’est pas étranger à l’effet positif du régime méditerranéen sur le système cardiovasculaire.

En effet, des études réalisées en laboratoire ont montré que la consommation de vin rouge était responsable d’une amélioration des propriétés élastique des artères et  possiblement d’une augmentation de la fluidité du sang due à une baisse de l’agrégation des plaquettes. Cet effet a été observé de manière indépendante avec bon nombre de polyphénols flavonoides.

Ainsi, les 3 éléments protecteurs qui ressortent clairement du régime méditerranéen sont:

  • La consommation de graisses mono ou poly-insaturées
  • L’augmentation de la consommation en oméga-3
  • L’augmentation de la consommation de fruits, légumes, céréales complètes.

Les inconvénients de ce régime sont : l’intolérance digestive relative et pour certains l’odeur désagréable du poisson.

Le régime pauvre en graisses
 
  Le saviez-vous ?
Les graisses les plus bénéfiques pour la santé sont les mono-insaturées et poly-insaturées, les graisses saturées devant donc être évitées car elles augmentent le taux de mauvais cholestérol. Or, l’alimentation moderne comporte de nombreuses graisses saturées, un faible taux d’oméga-3 au détriment d’un taux plus important d’oméga-6.
Les graisses
  Autres sites santé
Medinfos.com
Plus de 200 fiches
médicales en ligne.

e-Cardiologie.com
Toute la cardiologie expliquée et illustrée.

Hypertension
Site complet sur
l'hypertension artérielle.



      Dernière modification : 20 mars 2015        
      © 2019 PL HL     Pourquoi ce site?     Charte éthique     Contact     Notice légale